ICOM UNESCO CAMEROUN

LES MUSEES, LES  PROFESSIONNELS DES MUSEES, LE LABEL D'EXCELLECE

OBJECTIFS ET MISSIONS

Le Conseil international des musées du Cameroun est au service de la société et de son développement et s’engage à garantir la préservation, la conservation et la transmission des biens culturels.


Définir les standards d’excellence


L’ICOMCM définit des normes et standards utiles aux musées à la fois pour leur conception et pour la gestion et l’organisation des collections. Le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées fait référence dans la communauté muséale mondiale et fixe les normes minimales de pratiques et de performances professionnelles pour les musées et leur personnel. En adhérant à l’ICOM, chaque membre s’engage à respecter ce code.


Conduire un forum diplomatique


Officiellement associé aux conventions multilatérales internationales liées au patrimoine, l’ICOM est un espace diplomatique rassemblant 137 pays et territoires, qui concentre des personnalités internationalement reconnues grâce à leur action en faveur de la culture.


Développer le réseau professionnel


Avec près de 30 000 membres, l’ICOM constitue un réseau professionnel unique composé d’institutions et de professionnels des musées. C’est l’une des seules organisations capables de mobiliser très rapidement un tel réseau d’experts et de rassembler, autour de sujets muséaux variés, les spécialistes les plus compétents à travers le monde.


Animer un centre mondial de réflexion


Les professionnels des musées, regroupés dans les comités internationaux de l’ICOM, mènent des recherches spécialisées dans leurs domaines d’intervention respectifs. Les 31 comités internationaux échangent et réfléchissent sur les questions muséales et plus largement de patrimoine.


Assurer des missions internationales


Lutte contre le trafic illicite de biens culturels, gestion des risques, valorisation de la culture et de la connaissance, protection du patrimoine matériel et immatériel, autant de missions remplies par l’ICOM grâce à des mandats internationaux en lien avec des partenaires tels que l’UNESCO, INTERPOL et l’Organisation mondiale des douanes pour la protection du patrimoine


 

Article 02 - 2. Mission et objectifs

Section 1. Mission
L’ICOM est l'organisation internationale des musées et des professionnels de musée vouée à la conservation, à la  pérennité et à la transmission à la société, du patrimoine naturel et culturel mondial, présent et futur, matériel et immatériel.

Section 2. Objectifs
L’ICOM établit des normes professionnelles et déontologiques applicables aux activités des musées, promeut la formation, fait progresser les connaissances, émet des recommandations sur ces sujets et sensibilise le public à la conservation du patrimoine, via des réseaux mondiaux et des programmes de coopération.
Article 04 - 4. Membres

Section 1. Membres
L’adhésion à l’ICOM sera ouverte aux Musées, aux Institutions reconnues par l’ICOM et aux Professionnels de Musée, ainsi qu’aux autres personnes ou institutions présentant un intérêt pour le progrès de la communauté muséale.

Toutes les personnes souhaitant devenir Membre de l’ICOM devront indiquer à l’ICOM qu’elles acceptent et respecteront le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées. Elles devront alors remplir le formulaire d’adhésion.

Ne peut devenir Membre de l'ICOM toute personne ou institution (y compris ses employés) qui fait commerce (achète ou vend dans un but lucratif) de biens culturels y compris des objets d’art et des spécimens naturels et scientifiques. Cette restriction est de façon plus large applicable à toutes personnes ou institutions ayant une activité qui pourrait susciter un conflit d'intérêt avec l’activité de l’ICOM.

Section 2. Enregistrement de l’adhésion Les Comités nationaux transmettent dès que possible au Secrétariat de l’ICOM, les nouvelles demandes d’adhésion ainsi que le montant de la cotisation s’y afférant.Seuls les Membres d’honneur, tels que définis ci-dessous à la section 3 du présent article, ne sont pas soumis à cette procédure d’adhésion. Leur candidature est proposée par le Conseil exécutif à l’Assemblée générale qui décide de l’acceptation ou du refus de la candidature à la majorité simple.

 

Section 3. Catégories de membres :

 

  1. Membres individuels — Désigne les professionnels de musée, ainsi que définis à l’article 3, en activité ou à la retraite, ou toute autre personne qui, de par leur expérience ou par les services professionnels rendus à l’ICOM, jouissent du droit d’adhérer à l’ICOM en tant que Membres individuels.
  2. Membres institutionnels — Désigne les Musées ou autres institutions conformes à la définition d’un Musée.
  3. Membres étudiants — Désigne les étudiants inscrits à des programmes universitaires en rapport avec les Musées. Ces étudiants peuvent être proposés dans cette catégorie par un Comité national.
  4. Membres d'honneur – Désigne toutes les personnes ayant rendu des services exceptionnels à la communauté internationale des musées ou à l'ICOM.
  5. Membres bienfaiteurs – Désigne toutes les personnes ou institutions qui apportent à l'ICOM une aide importante (financière ou autre) en raison de leur intérêt pour les musées et pour la coopération internationale entre musées.

 

Section 4. Perte de la qualité de MembreL’adhésion à l’ICOM peut être interrompue soit par retrait volontaire soit par décision du Conseil exécutif pour l’un des motifs suivants :

  1.    Changement de statut professionnel
  2.    Manquement à la déontologie professionnelle
  3.    Actions jugées fondamentalement contraires aux objectifs de l’ICOM
  4.    Non paiement de cotisations après notification officielle d’échéance

             Devenir membre de l'ICOM
Avantages accordés aux membres

Devenir membre de l'ICOM donne la possibilité de faire partie d'un réseau de plus de 26 000 institutions et professionnels de musée répartis sur les cinq continents.

Adhérer à l'ICOM, c'est aussi contribuer à la promotion et au respect du Code de déontologie de l'ICOM pour les musées, qui constitue l'ensemble des règles de l'éthique professionnelle auxquelles doivent se référer les musées.

 

Carte de membre : Entrée gratuite et immédiate dans les musées

L'adhésion à l'ICOM donne droit à une carte de membre qui permet d'entrer gratuitement, ou à tarif réduit, dans un grand nombre d'institutions membres de l'ICOM.

Membres individuels

Chaque membre individuel reçoit UNE CARTE nominative. Les membres individuels de l’ICOM devront également avoir une carte d'identité comme pièce justificative pour leur permettre de profiter de la gratuité à l'entrée des musées.

Membres institutionnels

Chaque membre institutionnel reçoit PLUSIEURS CARTES* au nom de l'institution. Elles permettent à tout le personnel de visiter gratuitement ou à prix réduit de nombreux musées. Pour obtenir une entrée gratuite ou à tarif réduit dans les musées ou les sites, les personnels employés dans les musées qui sont membres institutionnels de l'ICOM devront apporter la preuve de leur emploi (badge, lettre officielle etc.). Par exemple, c'est le cas pour les Châteaux de Versailles et de Trianon.

Le nombre de cartes reçues par les membres institutionnels dépend de leur catégorie d'adhésion :
- Actifs I (Budget* < 30 000 €) : 3 cartes
- Actifs II (Budget entre 30 000 € et 100 000 €) : 4 cartes
- Actifs III (Budget* entre 100 000 € et 1 000 000 €) : 5 cartes
- Actifs IV (Budget* entre 1 000 000 € et 5 000 000 €) : 6 cartes
- Actifs V (Budget* entre 5 000 000 € et 10 000 000 €) : 7 cartes
- Actifs VI (Budget* > 10 000 000 €) : 8 cartes
- De soutien : 8 cartes
* Il s'agit du budget de fonctionnement de l'institution

Le "droit à la gratuité" pour les membres de l'ICOM

Le "droit" des membres de l'ICOM à une entrée gratuite ou à tarif réduit dans les musées du monde entier n'a jamais été une question facile à résoudre. Ce privilège dépendait presque toujours du bon vouloir des musées et des comités nationaux de l'ICOM. Il revient normalement au Président et aux autres membres du Bureau des Comités nationaux de demander aux musées de leur pays (et spécifiquement à ceux qui sont membres de l'ICOM) d'honorer la carte de l'ICOM.

Les Comités nationaux, ainsi que le Secrétariat de l'ICOM, distribuent des autocollants de l'ICOM aux institutions honorant la carte. La mise en évidence de cet autocollant à l'entrée du musée indique habituellement l'entrée libre ou à tarif réduit pour les membres de l'ICOM. Tel est le cas par exemple en Belgique, en Allemagne et en Espagne.

En France, les cartes de l'ICOM sont honorées dans les musées nationaux et dans les musées municipaux qui sont membres de l'ICOM. En outre, elle permet d'éviter toute file d'attente. La carte est aussi valable pour les expositions temporaires organisées en France, aux Galeries nationales du Grand Palais, par exemple.

La carte de l'ICOM peut aussi être utilisée dans des monuments et sites français comme le Mont Saint-Michel et les châteaux de la Loire. Cela entre dans le cadre d'un programme de réciprocité avec l'ICOMOS (le Conseil international des monuments et des sites), dont la carte est elle aussi acceptée dans les musées.

Les musées aux Etats-Unis acceptent également la carte de l'ICOM : par exemple, les grands musées membres institutionnels, comme le Metropolitan Museum of Art à New York, le Museum of Modern Art, le Guggenheim Museum et la Frick Collection. A Washington, DC, la plupart des musées sont de caractère national et n'appliquent aucun droit d'entrée.

Grâce aux efforts du Comité national italien de l'ICOM, le ministère italien de la Culture a signé en 1997 un décret autorisant l'entrée gratuite dans les musées, monuments et sites archéologiques nationaux sur simple présentation de la carte ICOM. En 1999, plus de 70 musées privés italiens ont décidé d'autoriser l'entrée gratuite aux membres de l'ICOM. Une liste de ces musées italiens est disponible sur le site de ICOM Italie. Les musées du Vatican acceptent aussi la carte de l'ICOM.

 

Publications gratuites

- Nouvelles de l'ICOM : bulletin trimestriel de l'ICOM (anglais, français, espagnol). Dans chaque numéro, on peut lire des articles sur des sujets liés au monde des musées, ainsi que des informations sur les activités de l'organisation et le répertoire des différents organes de l'ICOM (Comités, Organisations affiliées, Conseil exécutif, Secrétariat).

- Cahiers d'étude : série publiée par les Comités internationaux (anglais, français, espagnol)

- Autres titres : voir Catalogue des publications


Tarifs préférentiels

- AltaMira Press : 15% de réduction sur certaines publications

- American Association of Museums : 10% de réduction sur les livres indiqués dans leur catalogue

- CD-Rom Interpol sur les oeuvres d'art volées : 20% de réduction (anglais, français et espagnol)

- Oxford University Press : 20% de réduction sur le Journal of the History of Collections (anglais)

- Routledge UK : jusqu'à 15% de réduction sur le prix de certaines publications

- UNESCO : 30% de réduction sur les publications de l'UNESCO (livres, périodiques au numéro, cartes scientifiques et CD-ROM)

- Réunion des Musées nationaux : 5% sur ses articles

 

Réunions professionnelles et échanges d'informations

Devenir membre de l'ICOM permet de participer aux débats et aux échanges scientifiques de la communauté internationale des musées, de prendre part et d'apporter une contribution aux réflexions qui sont menées par les membres de l'ICOM sur les enjeux et le devenir des musées.

Les membres de l'ICOM peuvent participer aux réunions spécialisées des Comités internationaux et des Organisations affiliées de l'ICOM et recevoir leurs publications. Les 30 Comités internationaux de l'ICOM représentent des types de musées (musées d'art, de sciences, de littérature, etc.) ou différentes disciplines de la profession (conservation, éducation, documentation, etc.). Adhérer à l'un de ces comités offre l'opportunité de partager des connaissances professionnelles au niveau international.

Des programmes d'échanges internationaux sont également organisés par certains Comités nationaux.

 

Conférence générale

Les membres sont invités à participer à cette importante manifestation triennale qui permet, non seulement de rencontrer des collègues du monde entier, mais également d'étudier en profondeur les principaux problèmes qui se posent à la profession. Possibilité d'obtenir des bourses.


L'ICOM et l'Internet

- .museum : Ce nouveau nom de domaine est un espace central sur l'Internet créé uniquement pour les musées, leurs associations professionnelles et les membres de la profession muséale. Ce nom de domaine est réservé aux musées répondant à la définition du Musée de l'ICOM. Les membres de l'ICOM bénéficient d'une procédure d'enregistrement simplifiée.

- Le site web de l'ICOM est une plateforme où sont disponibles de nombreuses informations sur l'ICOM, ses comités et ses activités. Il donne également un accès vers d'autres informations et ressources professionnelles.

- ICOM-L : Cette liste de distribution électronique est un outil d'information pour les membres de l'ICOM et sert de forum de discussion pour toutes les questions relatives à l'ICOM.


Centre d'information muséologique UNESCO - ICOM

Le centre met à la disposition des membres de l'ICOM et du personnel de l'UNESCO des services d'information et une bibliothèque. Il regroupe les publications et les archives de l'ICOM et de ses Comités, des répertoires de musées ainsi que la documentation de l'UNESCO concernant la protection du patrimoine culturel.